Accueil > Actualité > Impôts 2018-2019, année blanche et prélèvement à la source : ce que vous devez savoir.

Impôts 2018-2019, année blanche et prélèvement à la source : ce que vous devez savoir.

Avec le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu au 1er janvier 2019, les contribuables redoutaient une double imposition 2018-2019. Bonne nouvelle, 2018 sera une année fiscale blanche. Quels revenus sont concernés, quid des revenus fonciers ? Les explications de votre courtier et conseil en investissement immobilier.

Qu’est-ce qu’une année blanche ? Comment va fonctionner le Prélèvement à la source ?


Qu’est-ce qu’une année blanche ?

La définition d’une année blanche évoque l’absence de tout impôt sur les revenus. La réalité s’avère plus complexe. Les impôts correspondants aux revenus de l’année 2017 seront encaissés en 2018 tandis que le prélèvement à la source interviendra dès 2019 sans décalage dans le temps. En clair le prélèvement à la source impose les revenus pendant l'année où ils sont perçus..

Mais alors, qu’en est-t-il des revenus (salaires, revenus fonciers, retraite…) perçus en 2018 ?

Faudra-il déclarer ses revenus 2018 ?

Afin d’éviter un double prélèvement des impôts sur les revenus 2018 et 2019 cumulés, le gouvernement a décrété cette fameuse année blanche fiscale 2018. Sont concernés par ce dispositif :

  • les salaires,
  • les retraites,
  • les revenus de remplacement,
  • les revenus des indépendants
  • et les revenus fonciers récurrents.

À noter : cette exonération ne concernera pas les revenus exceptionnels (primes non prévues au contrat, indemnités de licenciement…). Si les contribuables seront tenus de réaliser leur déclaration comme à l’accoutumée, l’impôt normalement dû au titre des revenus non exceptionnels perçus en 2018 sera annulé par le biais d'un crédit d'impôt.

Année blanche 2018 et revenus fonciers

Année blanche 2018 et revenus fonciers

Avec cette année blanche 2018, les investisseurs en immobilier éligibles à certaines réductions d’impôts (Cite, Pinel, Malraux…) sont nombreux à se demander ce que deviennent leurs avantages fiscaux. Si on s’attendait à ce qu’une imposition à zéro entraîne une absence de réduction, il n’en est rien puisque le fisc remboursera bel et bien les contribuables concernés par les dispositifs.

En revanche, si le prélèvement à la source débute dès janvier, les avantages fiscaux de type Crédit d’impôt transition énergétique, Pinel… ne seront pas déduits avant septembre de l’année suivante (acompte possible en mars dans certains cas). Autant dire que les propriétaires devront faire l’avance de près d’un an de trésorerie.

En complément : Comprendre le prélèvement à la source (officiel)


Besoin d’un conseil et d’un accompagnement professionnel en matière d’investissement ou de crédit immobilier ?
Contactez vite Avantage Courtage pour une étude,
une demande de prêt ou une simulation de crédit !

Nos simulateurs de prêt