Accueil > Prêt et crédit immobilier > Assurances de prêt immobilier

Assurances de prêt immobilier

L’emprunt immobilier et les assurances de prêt

Compétent en matière de crédit immobilier, votre courtier possède également une expertise en matière d’assurance de prêt. Vitale, cette assurance pour crédit immobilier vous protège et prend le relais des remboursements en cas de défaillance de votre part.

Faire une demande d'assurance de prêt

En contractant un crédit immobilier, vous vous engagez sur plusieurs années. Les risques associés (maladie, accident, décès, perte d’emploi…) sont fonction de la durée de remboursement de votre prêt. C’est la raison pour laquelle les établissements bancaires exigent la souscription d’un contrat d’assurance de prêt immobilier.

Une assurance de prêt immobilier : pour quoi faire ?

L’assurance de crédit immobilier couvre l’emprunteur en cas de défaut de paiement selon les modalités définies par le contrat. Décès, accident ou maladie font généralement l’objet d’une prise en charge partielle ou totale par l’assurance de prêt immobilier.

Le coût d’une assurance pour crédit immobilier

L’assurance emprunteur représente un budget conséquent sur l’enveloppe globale de votre projet immobilier. Extrêmement variable, ce coût doit impérativement faire l’objet de comparatifs. Sur ce point, l’expertise d’un courtier en crédit immobilier vous permettra d’optimiser vos conditions financières. En prime, le courtier construira une proposition sur mesure adaptée à votre profil en matière de risques.

Les cas de figure couverts par les assurances

ITT, IPP, IPT, PTIA, DC… nos précisions pour vous éclairer sur les différents cas de figure et le jargon qui leur est associé.

  • L’ITT (Incapacité Temporaire de Travail) correspond à une impossibilité totale de pratiquer l’activité professionnelle mentionnée dans le contrat d’assurance. Elle nécessite un constat médical et un arrêt de travail. En fonction du contrat d’assurance souscrit, elle fait l’objet d’un remboursement total ou partiel des mensualités du crédit immobilier.
  • L’IPP (Invalidité Permanente et Partielle) concerne les emprunteurs devenus incapables d’exercer leur activité professionnelle mentionnée dans le contrat d’assurance. La pratique d’une activité professionnelle reste possible sur un autre type de poste. Dans ce cas, une partie des mensualités est prise en charge par l’assurance en crédit immobilier.
  • L’IPT (Invalidité Permanente et Totale) met quant à elle l’assuré dans l’incapacité d’exercer toute activité rémunératrice tandis que la PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie) ajoute l’obligation d’avoir recours à l’assistance d’une tierce personne pour effectuer les actes courants de la vie. Dans ces cas, l’assurance rembourse le montant du capital restant dû dans la limite de la quotité assurée.
  • Le DC (décès) est la garantie minimale de tout contrat d’assurance emprunteur. En cas de décès de l’assuré, l’assurance remboursera à la banque prêteuse la capital restant dû à hauteur de la quotité* assurée.

* Un prêt immobilier doit etre assuré à 100 %. Dans le cas de plusieurs emprunteurs, ce pourcentage est généralement réparti en fonction des revenus : il s'agit de la quotité d'assurance.

Ex : Un emprunteur choisi une quotité de 30 %. En cas de décès, 30 % du capital restant dû sera remboursé.

BON A SAVOIR

Il est possible et recommandé d'assurer chaque emprunteur à hauteurde 100 % chacun. Cette option permet de mieux proteger son conjoint et/ou sa famille.

A voir également : faire une démarche de rachat de crédit, investir dans une résidence principale et/ou locative, quels sont les différents types de taux et prêt immobilier.