Où investir pour préparer votre retraite ?

La retraite, ça se prépare !

Se constituer un complément de revenus est une bonne manière de compenser la probable diminution des pensions dans les années à venir.

Investir dans l’immobilier

Pour sécuriser une rente à la retraite, de nombreux épargnants font le choix de la pierre. Le propriétaire peut acquérir une résidence principale et rembourser son emprunt au lieu de verser un loyer chaque mois. 

Autre possibilité : l’investissement locatif. Le bien immobilier est directement placé en location. Le locataire remboursera indirectement l’emprunt en versant le loyer. Un revenu supplémentaire qui pourra également se transformer en plus-value lors de la vente du bien.

Autre forme d’investissement immobilier, la location meublée non-professionnelle offre la possibilité de bénéficier d’un complément de revenus sans les soucis de la gestion d’un bien immobilier. Il s’agit d’acheter un appartement neuf le plus souvent qui sera loué dans une résidence séniors ou une résidence étudiante directement par le gestionnaire de l’actif.

PLUS DE 30% DE NOS DOSSIERS CONCERNENT LA RETRAITE ET L'INVESTISSEMENT DE NOS CLIENTS

Une première simulation est à votre disposition. A confirmer par nos courtiers experts : )

NOS SIMULATEURS

Voici d'autres types de placements à envisager

Prévoir un PERP ou un contrat Madelin

Pensé pour les futurs retraités, le Plan Épargne Retraite Populaire (PERP) offre la possibilité d’épargner à long terme pour se programmer des revenus complémentaires une fois les droits à la retraite liquidés par la CNAV. La valeur acquise du contrat est restituée sous forme de rente viagère essentiellement mais une sortie en capital est également possible dans la limite de 20%. Des cas de sorties anticipées sont prévues par la loi.

Le PERP a l’avantage d’être fiscalement déductible dans une certaine limite de revenus (les montants sont indiqués sur votre avis d’imposition).  Pour les indépendants, les commerçants et les professions libérales, le contrat Madelin prévoit un dispositif similaire au PERP.

Investir en actions

D’autres placements financiers peuvent aussi constituer un complément de revenus pour la retraite. Le PEA (plan d’épargne en actions) est un placement à long terme en actions qui comporte des avantages fiscaux (pas de fiscalité sur les plus values dégagées s’il a plus de 5 ans / ces dernières restent cependant assujetties aux prélèvements sociaux). Auprès d’une banque, il correspondra à un portefeuille d’actions ou d’OPCVM d’entreprises européennes. Contracté auprès d’une assurance, il se traduira par un contrat de capitalisation.

Le PEA peut également contribuer au développement des petites et moyennes entreprises (PME et ETI) par l’acquisition de titres. Dans ce cas, on parle de « PEA-PME ».

L’assurance-vie multi-supports

Même si le rendement du fonds EURO tend à baisser, l’assurance-vie reste une option très prisée pour préparer sa retraite. Véritable « couteau suisse du patrimoine », c’est une solution financière très flexible. Différences notables avec le PERP : elle n’ouvre pas droit à réduction d’impôt et les sommes restent disponibles à tout moment (avec une fiscalisation de la part d’intérêt comprise dans le montant des retraits effectués avant 8 ans) .

LA RETRAITE SE PREND DE + EN + TARD MAIS SE PRÉPARE DE + EN + TOT !

Simple ou complexe, votre situation mérite d'être accompagnée : )

Rendez-vous avec un de nos courtiers ?
Fermer le menu

Dernière opportunité
pour les investissements
locatifs

Je découvre le dispositif