Success storie « Financement d’un achat locatif dans le neuf »

Une jeune infirmière dotée d’un apport minimal et d’un taux d’endettement de 39 %  souhaite investir dans un studio pour le louer via le dispositif Pinel. Malgré ces données peu engageantes et un manque de disponibilité côté cliente, Jean-Philippe Pujol, courtier Avantage Courtage, obtient le crédit grâce à un dossier habilement construit qui a su convaincre l’organisme financier.

Une jeune infirmière cliente depuis un an à la Caisse d’Epargne de la Varenne suite au financement de sa résidence principale (VEFA pas encore livrée), souhaite investir dans l’achat d’un studio à louer en Pinel. Munie d’un mince apport de 5 000 € et endettée à hauteur de 39 %, cette jeune femme très occupée par son métier se met en relation avec Jean-Phillippe Pujol, courtier Avantage Courtage. Objectif : constituer son dossier et le présenter aux banques afin d’obtenir un financement.

Au vu des nouvelles directives données par la banque de France et des nouveaux procédés mis en place par certains partenaires d’Avantage Courtage en début d’année (apport personnel minimum, territorialité, durée des prêts raccourcie, taux d’endettement plafonné à 33% ), Jean-Philippe décide de solliciter la banque de sa cliente en la présentant comme une bonne gestionnaire et en démontrant que ce nouveau financement étalé sur 300 mois comporte peu d’incidence en termes d’augmentation de charges.

Le dossier est validé par la SACCEF le 25/04/2020 en pleine période de confinement et avec un financement à 100 % d’une durée de 300 mois à 1,40 % HA qui couvre les frais de notaire, de la SACCEF et les honoraires du courtier.

Fermer le menu