La caution immobilière

Pour se prémunir face à l’éventuelle défaillance d’un emprunteur, les banques exigent toujours une garantie pour accorder un crédit. La caution ou garantie cautionnement est prise en charge par un organisme financier spécialisé, capable de se porter garant pour l’emprunteur.

Une garantie sur le long terme

Essentielle au moment de la mise en place du prêt immobilier, la garantie cautionnement accompagne l’emprunteur tout au long du cycle de vie de son prêt : en cas de défaillance temporaire de paiement, de revente du bien, de changement de situation personnelle (divorce, décès), de remboursement anticipé, de transfert ou de rachat de prêt pour investir dans un second bien. 

Pour un coût mesuré, cette solution offre donc des services supérieurs à une hypothèque. En prime, la société restitue souvent partiellement la cotisation versée en garantie, une fois le prêt immobilier remboursé.

Le fonctionnement de la caution

L’organisme de cautionnement s’engage auprès de la banque à assurer le remboursement du crédit immobilier si l’emprunteur se trouve dans l’impossibilité de payer. 

Cette situation s’applique en dehors des cas déjà pris en charge par l’assurance (invalidité, décès, etc.). Ensuite, le garant se retournera contre l’emprunteur et pourra exiger le règlement de la dette, par exemple via un rééchelonnement du prêt. En cas d’impayés, le garant aura la possibilité de saisir le bien et de le vendre aux enchères pour solder la dette.

Les avantages de la caution

Il existe de nombreux organismes de cautionnement, souvent affiliés aux grandes banques françaises. Leur accord conforte la banque sur son analyse de la solvabilité de l’emprunteur et facilite logiquement l’obtention du crédit.

L’hypothèque est plus souvent une option de dernier recours, et dans le cas de la caution, l’éventualité de la saisie du bien est réduite : elle ne peut intervenir qu’après un recours légal plus ou moins long. 

Garanties du crédit : La caution immobilière, c'est quoi

NOTRE GARANTIE : ÊTRE À VOS CÔTÉS

Nous répondons à toutes vos questions et vous accompagnons dans vos décisions selon votre situation personnelle.

Prendre rendez-vous avec un de nos courtiers

Autre avantage, l’acte de cautionnement nécessite peu de démarches administratives contrairement à l’hypothèque qui implique l’intervention d’un notaire (et des frais afférents). Il s’agit d’un simple acte sous seing privé et la banque s’occupe de tout. C’est elle qui présente le dossier pour étude, qui reçoit la réponse et prélève les frais de garantie directement sur le compte de son client. Dans les faits, l’accord de garantie est confirmé au moment où la banque délivre son offre de prêt.

Enfin, le cautionnement n’est pas affilié à un bien précis. Vous pouvez donc changer de projet sans changer de caution et sans frais supplémentaires, pour peu que la banque soit d’accord.

Fermer le menu