Logement : achetez couverts !

Vous envisagez d’acheter un bien immobilier pour le mettre en location ou êtes sur le point de signer l’achat de votre nouvelle résidence principale ? Nous faisons le point pour vous sur les assurances qu’il est obligatoire ou recommandé de souscrire, pour investir tout en étant bien protégé.

assurances

Assurance habitation : entre obligation et recommandation

Vous venez de trouver la maison de vos rêves ? Sachez que la loi ne vous oblige pas à contracter une assurance habitation. Toutefois, gardez en tête qu’en cas de sinistre (incendie, explosion, dégât des eaux, bris de glace…) vous serez seul à supporter les frais. Si vous faites le choix de souscrire une assurance, pensez alors à bien faire débuter votre contrat le jour même de la signature ! Et si vous n’avez pas eu le temps de vous pencher sur la question avant votre achat, il est possible de transférer le contrat d’assurance du vendeur à l’acquéreur, puis de résilier immédiatement et sans frais après la signature, si le contrat précédemment signé ne vous convient finalement pas.

Si votre bien fait partie d’une copropriété en revanche, et que vous soyez ou non occupant du logement, vous devez depuis 2014 et la loi Alur (voir le lien) a minima disposer d’une assurance en responsabilité civile.

Le cas particulier des travaux, quelle assurance ?

Vous prévoyez de faire réaliser des travaux d’embellissement de votre nouveau bien ou d’en modifier le bâti ? Rien de plus classique. Mais que se passe-t-il en cas de sinistre ? 

Si vous effectuez les travaux vous-même et que vous endommagez accidentellement la propriété d’un tiers, la garantie responsabilité civile de votre contrat d’assurance habitation couvrira les dommages. En revanche, si un accident est causé par un professionnel, l’assurance professionnelle de ce dernier prendra le relais… à condition qu’il soit déclaré. 

Quant à cette fameuse véranda que vous avez fait construire et dont vous rêviez depuis toutes ces années, attention : sa construction doit être déclarée à votre assurance pour être prise en compte, comme toute autre pièce qui n’existait pas au moment de votre achat, ou qui n’était pas utilisée jusqu’alors à des fins d’habitation (un garage ou des combles transformés en chambres, par exemple).

Vous achetez pour louer ?

Si vous êtes propriétaire bailleur, il est conseillé – mais pas obligatoire – de souscrire une assurance « propriétaire non occupant », PNO (voir le lien) , complémentaire à l’assurance habitation souscrite par votre locataire. L’intérêt de cette souscription ? La couverture notamment pour la période entre la résiliation d’un bail et l’installation d’un nouveau locataire : si un sinistre survient durant ce temps de vacance locative, votre serez couvert.

Dans tous les cas, investir dans l’immobilier, cela s’anticipe ! N’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller Avantage Courtage !

_                                                   

_

Je m'inscris.