COURTIER AVANTAGE COURTAGE : une philosophie plus qu'un métier !

Pour nous, être courtier, c'est avant tout être au service de nos clients. Chaque situation est différente, chaque histoire compte. Le seul point commun est notre engagement à obtenir les conditions les plus avantageuses dans l’intérêt de nos clients.

Par respect pour eux, tous les noms ont été remplacés. Si vous vous retrouvez dans une situation similaire, vous pouvez contacter le courtier qui a géré le dossier, et bénéficier de son expérience en cliquant sur le nom de courtier.

VOUS AUSSI, BÉNÉFICIEZ DE NOS RELATIONS PRIVILÉGIÉES AVEC LES BANQUES

Grâce à notre réseau de banques et nos relations de confiance, notre courtier est en mesure d'obtenir des avantages pour votre crédit.

Contacter un de nos courtiers

Après le déconfinement de mai 2020, soit un an après leur rendez-vous initial, ils reprennent contact avec Isabelle. Contrairement à la bourse, la pierre reste une valeur sûre sur laquelle ils ont décidé de miser.

Couple mariés s’intéresse au fonctionnement du Pinel. Déjà en relation avec Isabelle Bittar, mandataire Avantage Courtage qui leur a trouvé un financement pour leur résidence principale en 2014, les clients la sollicitent à nouveau en juillet 2019.

Monsieur est consultant RH et Madame consultante en informatique. Leur projet : fonder une famille et investir en Pinel. Si le rendez-vous de simulation leur permet de bien percevoir l’intérêt du dispositif, ils ne se sentent pas pour autant prêts à franchir le cap et expriment le besoin de prendre le temps de la réflexion.

Après le déconfinement de mai 2020, soit un an après leur rendez-vous initial, ils reprennent contact avec Isabelle. Contrairement à la bourse, la pierre reste une valeur sûre sur laquelle ils ont décidé de miser.

Il rappellent Isabelle pour  retravailler sur leur projet locatif et économiser des impôts, sachant que les revenus de Monsieur ont encore augmenté.

Contrainte : ils souhaitent une livraison en 2020, en région parisienne et proche des transports.

Isabelle effectue des recherches parmi les 100 promoteurs à sa disposition et déniche un bien remis à la vente avec livraison en décembre 2020. Il s’agit du dernier lot d'un programme dans le 95 au pied du RER. Elle dépose une option sur cette opportunité que le promoteur accepte de bloquer. Il faut faire vite car de nombreux candidats se positionnent sur ce produit.

Très arrangeant, l’interlocuteur chez le promoteur permet au couple de visiter le lot inachevé et même de choisir ses carrelages et parquets. Le contrat est signé dans la foulée et la demande de prêt en cours permet aux heureux acquéreurs de partir en vacances sereinement.

Si le taux validé n'était pas le moins cher, le client a bien compris qu’une bonne ingénierie patrimoniale et un partenaire capable de l'accompagner sur ces trois projets étaient le plus important.

Thomas (45 ans, marié) est propriétaire de sa résidence principale et a investi en locatif grâce au dispositif Duflot. Doté de revenus annuels d’environ 100 K€ et d’une épargne de 25 K€, il envisage de changer de résidence principale. Il contacte Xavier, courtier Avantage Courtage sur les recommandations d'un apporteur d’affaires, afin“d’obtenir le meilleur taux".

Après une étude approfondie de sa situation, Xavier propose à son client non pas le meilleur taux mais, à mensualité équivalente, de devenir propriétaire d'un deuxième appartement en défiscalisation (Pinel) et de réduire ses impôts de 6 000 euros supplémentaires par an. Ayant trouvé une banque capable de financer sa résidence principale en acquisition à l'aide d'un crédit relais, le mandataire Avantage Courtage a pu allonger la durée du prêt son premier bien (Duflot) et financer le deuxième bien en Pinel. 

Si le taux validé n'était pas le moins cher, le client a bien compris qu’une bonne ingénierie patrimoniale et un partenaire capable de l'accompagner sur ces trois projets étaient le plus important.

Au final, pour une même charge globale mensuelle de crédit, le client se retrouve à la tête d’un patrimoine de 815 000 € (résidence principale 315 K€, résidence locative Duflot 200 K€ et résidence locative Pinel 315 K€) au lieu de 500 000 € (RP et RL Duflot).

 Ainsi, ce client à la recherche d’un taux est reparti avec une solution complète dont il est tellement satisfait qu’il a depuis recommandé les services d’Avantage Courtage à ses connaissances.

Un couple de trentenaires mariés cherche à réduire l’imposition du foyer en investissant dans l’immobilier. Objectif : passer de 16 K€ d’impôts à une somme moindre grâce aux dispositifs fiscaux existants en matière d’immobilier. 

Un couple de trentenaires mariés cherche à réduire l’imposition du foyer en investissant dans l’immobilier. C’est sur recommandation que ce couple contacte Anaïs, mandataire Avantage Courtage. Objectif : passer de 16 K€ d’impôts à une somme moindre grâce aux dispositifs fiscaux existants en matière d’immobilier. 

Après une étude de dossier, Anais déploie un projet ciblé en trois volets :

  • un investissement Pinel qui permet de déduire 6000 € d’impôts à l’année,
  • un projet de financement sur 25 ans avec un effort d’épargne de 85 € par mois seulement, charges (impôts, taxe foncière, gestion locative) incluses. 
  • un différé d’amortissement de 12 mois pour éviter au couple de sortir de la trésorerie avant de bénéficier de la réduction d’impôts.

Grâce à son approche personnalisée et méthodique, Anaïs a permis à ses clients de mieux maîtriser leurs impôts et de constituer un capital de 64 600 € sans apport, pour seulement 85 euros d’effort d’épargne mensuelle.

Ces nouvelles données permettent aux organismes financiers de prendre en compte des revenus locatifs supplémentaires de 8 400 € annuels. Résultat : le prêt immobilier est accordé à Samia à hauteur de 243 150 € au taux fixe de 1,95% sur 25 ans.

Samia (26 ans, célibataire et sans enfant) est ambulancière en CDI. Locataire d’un appartement de cinq pièces à Villejuif (94), elle en sous-loue deux chambres, ce qui en fait une colocation. Le propriétaire de l’appartement étant décédé, les héritiers proposent à Samia d’acquérir le bien à hauteur de 240 000 €. 

Son revenu annuel de 26 990 € et son apport de 20 000 € ne représentent pas des sommes suffisantes pour acheter l’appartement.

Elle contacte alors son ami Christophe, mandataire chez Avantage Courtage afin de se faire représenter auprès des banques et de trouver une solution pour mener son projet à bien.

Christophe inclut au dossier des « Estimations locatives" et des "Promesses de location" concernant les chambres sous-louées jusqu'alors. Ces nouvelles données permettent aux organismes financiers de prendre en compte des revenus locatifs supplémentaires de 8 400 € annuels. Résultat : le prêt immobilier est accordé à Samia à hauteur de 243 150 € sur 25 ans.

Grâce à l'expertise et aux conseils de Christophe, Samia est aujourd'hui propriétaire de l'appartement dont elle était auparavant locataire. Elle loue officiellement deux de ses chambres.

Sur les conseils d’Olivier, Sonia solde son crédit à la consommation avec son épargne de précaution et rééquilibre ses comptes. C’est sur la base de cette situation financière assainie et d’arguments clés (marge hypothécaire importante et revenus en progression) qu’Olivier obtient un accord de prêt.

Sonia, désemparée suite à son divorce tout juste prononcé, souhaite tourner la page et racheter à son ex-conjoint sa part de leur résidence principale. Pour ce faire, elle s’adresse à un premier courtier qui constitue son dossier sans pouvoir le faire aboutir. Sonia se voit recommander Olivier Coste, mandataire Avantage Courtage. Ce dernier, après analyse de son dossier, en identifie les points faibles :

  •  endettement lié à un prêt à la consommation contracté lors du divorce, 
  • comptes dépassant parfois le découvert autorisé.  

Sur les conseils d’Olivier, Sonia solde son crédit à la consommation avec son épargne de précaution et rééquilibre ses comptes. C’est sur la base de cette situation financière assainie et d’arguments clés (marge hypothécaire importante et revenus en progression) qu’Olivier obtient un accord de prêt auprès d’une Caisse d’Epargne voisine du travail de sa cliente. Sonia rachète sa soulte et peut enfin tourner la page de son divorce.

Pour couronner le tout, Sonia revient vers Olivier quelques mois plus tard afin d’envisager l’acquisition de l’appartement voisin pour en faire un investissement locatif. La banque, convaincue du sérieux de la cliente, a depuis validé ce deuxième projet qui n’attend plus qu’une date de signature chez le notaire.

Grâce au PTZ et aux frais de notaire réduits, Anaïs se trouve en mesure de proposer à ses clients un logement qui correspond parfaitement à leurs besoins. Autre bonne nouvelle, la mensualité dépasse seulement de 100 € leur loyer actuel. 

Un couple d'infirmiers de 24 ans souhaite acquérir sa première résidence principale. Problème : une capacité d’emprunt dans l’ancien insuffisante par rapport aux besoins exprimés.

Ce couple de primo-accédants, désireux d’acheter une résidence principale, a été jugé trop jeune par les banques pour prétendre à l’acquisition du bien souhaité. L’emprunt accordé, trop bas, motive le couple à envisager d’autres pistes. 

Les clients contactent ainsi Anaïs, mandataire Avantage Courtage qui leur a été recommandée par une personne de leur entourage et ancien client. Cette dernière étudie le dossier avec une grande attention et décide de solliciter la banque pour un prêt à taux zéro dans le cadre d’un projet VEFA (acte de vente d'un logement en l'état futur d'achèvement). Avantage : cela permet de réduire considérablement les frais de notaire. 

Grâce au PTZ et aux frais de notaire réduits, Anaïs se trouve en mesure de proposer à ses clients un logement qui correspond parfaitement à leurs besoins. Autre bonne nouvelle, la mensualité dépasse seulement de 100 € leur loyer actuel. 

En conclusion, l’intervention proactive d’Anaïs a permis de réorienter le projet en direction du neuf pour donner naissance à une offre globale clés en main incluant :
- la recherche du bien,
- le financement,
- l’accompagnement lors de la signature chez le  notaire,
- l’accompagnement lors de la livraison du bien.

Chloé (27 ans) et Romain (35 ans), tous deux fonctionnaires, souhaitent acquérir leur résidence principale ensemble. Ils habitent actuellement l’appartement dont Romain est seul propriétaire. Devenu trop étroit pour le couple, ce bien sera proposé à la location.

Trois jours avant le confinement, le couple signe une promesse de vente pour l’achat d’une maison coup de cœur. L’agent immobilier met en relation Chloé et Romain avec Carole Langer, mandataire Avantage Courtage pour l’obtention d’un prêt immobilier. Cette dernière contacte deux banques le 10 mars afin de négocier en amont. Elle obtient oralement de l’une d’entre elles des conditions commerciales optimales. Problème : les taux augmentent de 0.25 % pendant la phase de confinement.

Grâce à son anticipation, à son suivi rigoureux et à la présence d’un interlocuteur banquier unique et réactif pendant cette période délicate, Carole relève le challenge !

Elle réussit à conserver in extremis les conditions commerciales les plus avantageuses assorties d’un traitement exceptionnellement rapide :
- dossier complet déposé en banque le 19 mars,
- accord banque reçu le 1er avril,
- édition de l’offre le 16 avril.

Au moment de la signature, elle propose à son client de tester la signature électronique via le nouveau mandat qu’Avantage Courtage a mis en place pour tout son réseau d’agences. Cindy Verdin ayant présenté les nombreux avantages de ce format digital, le client valide rapidement cette formule. En seulement quelques minutes, son client reçoit le mandat électronique par e-mail. Cindy Verdin le guide point par point. Ensemble, ils parcourent le contrat, s’arrêtant sur chaque élément clé du dossier. Une fois le mandat validé, une copie du contrat est envoyée à l’acquéreur afin de lui permettre de le consulter à tout moment.

Un jeune homme, désireux d’investir dans l’immobilier, se lance dans l’acquisition d’un premier appartement. Sa mère le met alors en relation avec Cindy Verdin, mandataire Avantage Courtage, qu’elle a rencontrée par le biais de son comité d’entreprise. Dès la prise en charge du dossier, Cindy Verdin s’occupe de la recherche du futur appartement et du financement.

Au moment de la signature, elle propose à son client de tester la signature électronique via le nouveau mandat qu’Avantage Courtage a mis en place pour tout son réseau d’agences.
Cindy Verdin ayant présenté les nombreux avantages de ce format digital, le client valide rapidement cette formule. En seulement quelques minutes, son client reçoit le mandat électronique par e-mail. Cindy Verdin le guide point par point. Ensemble, ils parcourent le contrat, s’arrêtant sur chaque élément clé du dossier. Une fois le mandat validé, une copie du contrat est envoyée
à l’acquéreur afin de lui permettre de le consulter à tout moment.
Séduit par ce dispositif et par l’approche pédagogue de Cindy Verdin à chaque étape, le client a constitué son dossier digital en un temps réduit et ainsi obtenu les accords de la banque plus rapidement.

Selon lui, la signature électronique avec Avantage Courtage incarne une avancée remarquable qui conjugue rapidité, simplicité et gain de temps record.

Jocelyne et Jean-Christophe, mariés avec trois enfants à charge, possèdent tous deux un emploi en CDI. Malgré de bons revenus et un faible endettement de 21 %, l’absence d’apport et la mauvaise gestion des comptes bancaires (frais récurrents) associés à un achat de résidence principale hors région entraînent un refus de prêt de la part de la banque...

Jocelyne (32 ans) et Jean-Christophe (43 ans), mariés avec trois enfants à charge, possèdent tous deux un emploi en CDI. Ils occupent un appartement HLM de trois pièces en location dans un quartier populaire de Draveil (91). La famille se sent à l’étroit dans ce logement tandis que les enfants rencontrent des difficultés de harcèlement à l'école. Décision est donc prise de déménager dans un pavillon en province et de devenir propriétaires.

Après quelques recherches, le couple signe un compromis pour l'acquisition d'une maison dans le Loiret (45). Ce déménagement rapprocherait le couple et ses enfants de la mère de Jocelyne, retraitée et désireuse de contribuer plus activement à la vie de famille.

Malgré de bons revenus et un faible endettement de 21 %, l’absence d’apport et la mauvaise gestion des comptes bancaires (frais récurrents) associés à un achat de résidence principale hors région entraînent un refus de prêt de la part de la banque.

Jocelyne et Jean-Christophe contactent alors Christophe, leur ami mandataire chez Avantage Courtage afin de se faire représenter auprès des organismes financiers. Il défend le dossier auprès de plusieurs établissements, parfois au sein d’organismes locaux où il se présente physiquement pour optimiser les délais. Après plusieurs refus, Christophe décide de présenter le dossier à nouveau auprès de la banque de ses clients en renégociant les contreparties.

Moyennant la prise en charge des frais liés au prêt immobilier (frais de notaire, frais de garantie, etc...) via un prêt personnel annexe, il parvient à obtenir un emprunt d’un montant de 197 750 € au bon taux fixe sur 300 mois.

Jocelyne, Jean-Christophe et leurs trois enfants vivent aujourd’hui dans le pavillon qu’ils convoitaient et ce, grâce à l’expertise et à la détermination de Christophe.

Un couple tombe sous le charme d’une maison et signe une promesse de vente suite à ce coup de cœur. Difficulté : comment trouver une assurance emprunteur acceptable financièrement (risque dépassement TEG) dans un délai respectant les conditions suspensives ?

Tina et Julien, jeune couple, tous deux primo-accédants, souhaitent vivement devenir propriétaires. Leurs projets ayant été repoussés par le cancer de Tina, en arrêt de travail plusieurs mois, ils ne cachent pas leur impatience. Dès la reprise de l’activité de Tina à temps plein, le couple tombe sous le charme d’une maison et signe une promesse de vente suite à ce coup de cœur.

Difficulté : comment trouver une assurance emprunteur acceptable financièrement (risque dépassement TEG) dans un délai respectant les conditions suspensives ?

Julien contacte alors Carole Langer, mandataire Avantage Courtage, sur le conseil de sa sœur qui a fait appel à ses services lors d’un achat immobilier.                                                

Carole multiplie les sollicitations en soumettant le dossier à 3 banques et à 4 assureurs et en répondant à toutes les demandes des organismes financiers avec une réactivité exemplaire. Tina et Julien étant partis 3 semaines à l’étranger pendant le traitement du dossier, Carole les accompagne très activement à distance.

Après 3 mois, le couple dispose d’une assurance adaptée et acceptée par la banque qui a émis quant à elle une offre de prêt à un taux très compétitif, permettant à Tina et à Julien de donner vie à leur rêve !

Jocelyne et Jean-Christophe, mariés avec trois enfants à charge, possèdent tous deux un emploi en CDI. Malgré de bons revenus et un faible endettement de 21 %, l’absence d’apport et la mauvaise gestion des comptes bancaires (frais récurrents) associés à un achat de résidence principale hors région entraînent un refus de prêt de la part de la banque...

Jocelyne (32 ans) et Jean-Christophe (43 ans), mariés avec trois enfants à charge, possèdent tous deux un emploi en CDI. Ils occupent un appartement HLM de trois pièces en location dans un quartier populaire de Draveil (91). La famille se sent à l’étroit dans ce logement tandis que les enfants rencontrent des difficultés de harcèlement à l'école. Décision est donc prise de déménager dans un pavillon en province et de devenir propriétaires.

Après quelques recherches, le couple signe un compromis pour l'acquisition d'une maison dans le Loiret (45). Ce déménagement rapprocherait le couple et ses enfants de la mère de Jocelyne, retraitée et désireuse de contribuer plus activement à la vie de famille.

Malgré de bons revenus et un faible endettement de 21 %, l’absence d’apport et la mauvaise gestion des comptes bancaires (frais récurrents) associés à un achat de résidence principale hors région entraînent un refus de prêt de la part de la banque.

Jocelyne et Jean-Christophe contactent alors Christophe, leur ami mandataire chez Avantage Courtage afin de se faire représenter auprès des organismes financiers. Il défend le dossier auprès de plusieurs établissements, parfois au sein d’organismes locaux où il se présente physiquement pour optimiser les délais. Après plusieurs refus, Christophe décide de présenter le dossier à nouveau auprès de la banque de ses clients en renégociant les contreparties.

Moyennant la prise en charge des frais liés au prêt immobilier (frais de notaire, frais de garantie, etc...) via un prêt personnel annexe, il parvient à obtenir un emprunt d’un montant de 197 750 € au bon taux fixe sur 300 mois.

Jocelyne, Jean-Christophe et leurs trois enfants vivent aujourd’hui dans le pavillon qu’ils convoitaient et ce, grâce à l’expertise et à la détermination de Christophe.

Un couple tombe sous le charme d’une maison et signe une promesse de vente suite à ce coup de cœur. Difficulté : comment trouver une assurance emprunteur acceptable financièrement (risque dépassement TEG) dans un délai respectant les conditions suspensives ?

Tina et Julien, jeune couple, tous deux primo-accédants, souhaitent vivement devenir propriétaires. Leurs projets ayant été repoussés par le cancer de Tina, en arrêt de travail plusieurs mois, ils ne cachent pas leur impatience. Dès la reprise de l’activité de Tina à temps plein, le couple tombe sous le charme d’une maison et signe une promesse de vente suite à ce coup de cœur.

Difficulté : comment trouver une assurance emprunteur acceptable financièrement (risque dépassement TEG) dans un délai respectant les conditions suspensives ?

Julien contacte alors Carole Langer, mandataire Avantage Courtage, sur le conseil de sa sœur qui a fait appel à ses services lors d’un achat immobilier.                                                

Carole multiplie les sollicitations en soumettant le dossier à 3 banques et à 4 assureurs et en répondant à toutes les demandes des organismes financiers avec une réactivité exemplaire. Tina et Julien étant partis 3 semaines à l’étranger pendant le traitement du dossier, Carole les accompagne très activement à distance.

Après 3 mois, le couple dispose d’une assurance adaptée et acceptée par la banque qui a émis quant à elle une offre de prêt à un taux très compétitif, permettant à Tina et à Julien de donner vie à leur rêve !

Ce couple averti et doté d’un profil investisseur souhaite acquérir une résidence principale en prêt relais. Une banque en ligne ayant édité une offre, il s’agit de la comparer afin d’en étudier l’attractivité. Inconvénient : si cet organisme permet au couple de déposer facilement son dossier, il ne lui attribue pas un interlocuteur unique à chaque étape de de son projet.

Doté d’un profil investisseur et d’une connaissance du secteur liée aux activités respectives de Madame qui est négociatrice et de Monsieur, qui est avocat, ce jeune couple avec enfant souhaite acheter une résidence principale avec un prêt relais. Client par le passé de Laure Barraud, mandataire d’Avantage Courtage, le couple fait aujourd’hui appel à ses services pour mettre en concurrence une offre attractive émanant d’une banque en ligne. Inconvénient : si la banque en ligne permet au couple de déposer facilement son dossier, elle n’est pas en mesure de lui garantir l’échange avec un interlocuteur unique qui serait chargé du projet.

La courtière Avantage Courtage obtient un accord assez rapidement dans d'excellentes conditions. Toutefois, la proposition de  la banque en ligne reste beaucoup plus avantageuse avec un financement sur 20 ans contre 25. 

En s’appuyant sur son expertise et sur son expérience, Laure signale à ses clients qu’une erreur semble s’être glissée dans le montage du dossier. Mais la famille, au vu des différences de taux et de coût total, s’oriente malgré tout vers la proposition de la banque en ligne qui a fait parvenir tous les accords assortis de l’offre officielle.

Le jour de la signature chez le notaire, Laure reçoit un appel de ses clients paniqués : une erreur a effectivement été commise sur le calcul du prêt relais à hauteur de de 120 000 €. Résultat : le couple est contraint de reporter la signature..

Contactant la banque qui avait précédemment édité une offre à destination du couple, Laure obtient un rendez-vous dès le lendemain en urgence à l'heure du déjeuner. Clients, banquier et courtier ainsi réunis autour de la table éditent une offre définitive. La signature chez le notaire a lieu 15 jours après.

En conclusion, Laure a réussi à obtenir un prêt relais d'un montant adapté de 225 000 € et un prêt tout habitat de 476 000 € sur 25 ans.

Une jeune infirmière dotée d’un apport minimal et d’un taux d’endettement de 39 %  souhaite investir dans un studio pour le louer via le dispositif Pinel. Malgré ces données peu engageantes et un manque de disponibilité côté cliente, Jean-Philippe Pujol, courtier Avantage Courtage, obtient le crédit grâce à un dossier habilement construit qui a su convaincre l’organisme financier.

Une jeune infirmière dotée d’un apport minimal et d’un taux d’endettement de 39 %  souhaite investir dans un studio pour le louer via le dispositif Pinel. Malgré ces données peu engageantes et un manque de disponibilité côté cliente, Jean-Philippe Pujol, courtier Avantage Courtage, obtient le crédit grâce à un dossier habilement construit qui a su convaincre l’organisme financier.

Une jeune infirmière cliente depuis un an à la Caisse d’Epargne de la Varenne suite au financement de sa résidence principale (VEFA pas encore livrée), souhaite investir dans l’achat d’un studio à louer en Pinel. Munie d’un mince apport de 5 000 € et endettée à hauteur de 39 %, cette jeune femme très occupée par son métier se met en relation avec Jean-Phillippe Pujol, courtier Avantage Courtage. Objectif : constituer son dossier et le présenter aux banques afin d’obtenir un financement.

Au vu des nouvelles directives données par la banque de France et des nouveaux procédés mis en place par certains partenaires d’Avantage Courtage en début d’année (apport personnel minimum, territorialité, durée des prêts raccourcie, taux d’endettement plafonné à 33% ), Jean-Philippe décide de solliciter la banque de sa cliente en la présentant comme une bonne gestionnaire et en démontrant que ce nouveau financement étalé sur 300 mois comporte peu d’incidence en termes d’augmentation de charges.

Le dossier est validé par la SACCEF le 25/04/2020 en pleine période de confinement et avec un financement à 100 % d’une durée de 300 mois à 1,40 % HA qui couvre les frais de notaire, de la SACCEF et les honoraires du courtier.

Olivia (28 ans, célibataire et sans enfant) est stagiaire dans la fonction publique. Locataire d'un appartement à Viry-Châtillon (91), elle souhaite acquérir sa résidence principale. Après quelques recherches avec son agent immobilier, elle signe un compromis pour l'acquisition d'une maison à Grigny (91) d'un montant de 197 000 €.

Malgré un bon revenu, son statut de stagiaire en cours de titularisation complique son obtention de prêt immobilier auprès des banques.

Son agent immobilier, en lien régulier avec Christophe, mandataire chez Avantage Courtage, lui propose alors de se faire représenter auprès des organismes financiers. Objectif : trouver une solution pour réaliser son projet.

Ajoutant au dossier d’Olivia une "Attestation employeur avec perspectives d'évolution", Christophe contacte une banque spécialisée dans les dossiers pour les agents de la fonction publique. Il obtient ainsi un prêt immobilier au taux fixe sur 18 ans.

Grâce à l'expertise et aux conseils de Christophe, Olivia est désormais propriétaire de sa résidence principale. Elle a depuis été titularisée dans sa fonction.

Avantage Courtage accompagne dans sa demande de prêt un couple qui souhaite acheter un appartement qu’ils louaient en résidence principale et obtient le déblocage des fonds en période de confinement.

M et Mme Dupont habitent depuis plusieurs années à Puteaux dans un appartement en location de 57 m2. Ils souhaitent l’acheter. Tous les deux en CDI et avec un apport de 140 000 € ils ont une situation favorable pour l’acquisition, mais ils n’ont pas d’expérience en la matière.

Le couple rencontre Edith du cabinet Avantage Courtage via un comité d’entreprise. Après étude du dossier, Edith a validé rapidement sa faisabilité. Un accord avec de bonnes conditions est rapidement obtenu. M et Mme Dupont ont rencontré la banque et quelques jours plus tard ils ont reçu leur offre de prêt. La date de signature de l’acte authentique est fixée au 27 Avril. Tout semblait se passer normalement jusqu’à ce que le confinement soit annoncé à partir du 13 avril. Nous ne savions pas si les fonds pourraient être débloqués.

Les notaires ont accepté de faire des procurations pour signature de l'acte authentique. Grâce au bon fonctionnement des équipes d’Avantage Courtage et de BNP Paribas, les fonds ont pu être débloqués pendant la période de confinement pour que la signature de l'acte puisse se faire. Etant locataire de l’appartement, Mr et Mme Dupont ont pu fêter leur acquisition sereinement sans la contrainte du déménagement.

Une banque partenaire du réseau Avantage Courtage BNP Paribas a permis à ce couple de devenir propriétaires en organisant le déblocage des fonds en période de confinement.

Avantage Courtage accompagne un jeune couple venant de lancer son entreprise dans l’acquisition de leur premier logement.

Aurélie et Yanis, jeune couple désirant devenir propriétaire, se heurte rapidement à plusieurs refus d’emprunt de la part des banques. En cause, la situation professionnelle du couple. Yanis vient de monter son entreprise d’entretien en espaces verts et n’a pour l’instant qu’un seul bilan à présenter. Normalement, trois bilans sont nécessaires pour pouvoir emprunter et cinq dans le cas d’une SARL comme celle de Yanis. Pourtant, bien qu’aux revenus modestes, l’entreprise fonctionne plutôt bien et le couple est prêt à mettre 120 000€ d’apport personnel dans l’opération. Pourtant, malgré cela, aucune banque ne souhaite leur accorder de prêt.

Sur les recommandations d’une amie, Yanis et Aurélie prennent alors contact avec Laure, mandataire chez Avantage Courtage. Après avoir étudié leur dossier, Laure informe le couple de leur éligibilité au prêt à taux zéro en tant que primo-accédant à la propriété. Auprès des banques, Laure met en avant l’apport conséquent mis parle couple dans l’opération, ainsi que le profil évolutif de l’entreprise de Yanis. Finalement, une banque accepte le dossier des deux jeunes artisans. La persévérance de Laure et sa bonne défense du dossier auprès des banques a ainsi permis au couple de pouvoir enfin emprunter.

Après plusieurs négociations, Laure a réussi à leur obtenir un prêt à taux zéro d’un montant de 20 000€  ainsi qu’un prêt immobilier PTH de 181 000€. Yanis et Aurélie ont ainsi pu devenir propriétaire d’un appartement de 58 m2, et l’entreprise de Yanis continue à se développer.

 

Avantage courtage accompagne une famille ayant eu des difficultés à obtenir un prêt malgré la vente de leur logement.

Katia et Christophe sont propriétaires d’un logement mais à la suite de la naissance de leur second enfant, ils souhaitent acheter un bien plus grand pour loger au mieux toute la famille. Ils se rendent donc dans leur agence bancaire afin de consulter leurs capacités d’emprunt. Après quelques recherches, la famille trouve un bien correspondant à ses critères et signe une promesse de vente. Seulement, une erreur de calcul ayant surestimé les capacités d’emprunt de la famille remet en cause le prêt qu’ils s’attendaient à recevoir.

Ne souhaitant pas faire de prêt relais, Katia et Christophe mettent alors en vente leur logement afin d’augmenter l’apport mis dans l’opération. Pourtant le couple ne parvient toujours pas à emprunter, ce qui les met dans une situation délicate car leur ancien logement étant déjà vendu, ils doivent commencer à chercher une location où habiter en attendant. C’est alors sur les recommandations de leur banquière qu’ils font appel à Avantage Courtage et sont mis en relation avec Sandrine, une de leurs mandataires.  Grâce à son réseau et à une bonne défense du dossier auprès des banques, Sandrine arrive finalement à trouver un prêt pour la famille.

Cette promesse de prêt est un soulagement pour Katia et Christophe, rassurés de pouvoir enfin emménager. Satisfaits des services de Sandrine et d’Avantage Courtage, ils font d’ailleurs de nouveau appel à eux quelques années plus tard afin de renégocier leur prêt de façon avantageuse.

Avantage courtage reprend en urgence un dossier de prêt immobilier refusé après expiration de la date des conditions suspensives.

Avantage courtage reprend en urgence un dossier de prêt immobilier refusé après expiration de la date des conditions suspensives

Tomas et Sofia souhaitent faire l’acquisition d’une résidence principale commune afin d’accueillir leur famille recomposée. En apparence, leur dossier semble avoir toutes les chances de passer auprès des banques. En effet, les deux salariés ont chacun revendu leur patrimoine immobilier, remboursé leurs crédits en cours et ont une épargne substantielle. Le couple est alors sûr de pouvoir obtenir un prêt pour une maison de 100m2. Ils signent donc un compromis de vente avec leur agence bancaire et partent en vacances sereins.

Pourtant en plein mois d’août, ils apprennent que leur financement a obtenu un refus mais également que ce dernier a été prononcé 15 jours après la fin des conditions suspensives.

Carole, mandataire chez Avantage Courtage reprend alors le dossier en urgence et le présente rapidement à d’autres banques. Le couple réussi finalement à obtenir un financement seulement dix jours après la reprise du dossier par Avantage Courtage.

Pour la famille hébergée temporairement chez un proche, le refus de financement a été aussi inattendu que problématique. La réactivité et l’efficacité de Carole ont ainsi permis de les sortir rapidement de cette situation délicate, sans retarder la date de leur emménagement.

Andréa, jeune professeure grecque souhaite devenir propriétaire suite à la visite d’un bien lui plaisant particulièrement. Après avoir fait étudier ses capacités d’emprunt dans l’ancien, les résultats des différentes simulations lui font revoir son budget à la baisse...

Avantage Courtage accompagne une jeune professeure ne pouvant pas acheter dans l’ancien dans l’acquisition de sa résidence principale dans le neuf grâce au prêt à taux zéro.

Andréa, jeune professeure grecque souhaite devenir propriétaire suite à la visite d’un bien lui plaisant particulièrement. Après avoir fait étudier ses capacités d’emprunt dans l’ancien, les résultats des différentes simulations lui font revoir son budget à la baisse. Cependant, elle ne trouve aucun autre bien la satisfaisant dans l’ancien.

Andréa entend alors parler d’Avantage Courtage et se rapproche de Cindy. En étudiant le dossier de la jeune fille, Cindy remarque qu’elle est éligible au prêt à taux zéro et lui suggère d’étudier sa capacité d’emprunt dans le neuf. Après plusieurs simulations, Andréa découvre que grâce au prêt à taux zéro, un emprunt dans le neuf est bien plus intéressant pour elle. Cindy lui trouve alors un bien correspondant parfaitement à ses critères et l’accompagne tout au long de son financement.

Mettant en avant le profil évolutif d’Andréa, Cindy arrive ainsi a lui obtenir un prêt à taux zéro de 60 000€, un prêt immobilier de 127 00 € ainsi qu’une réduction des frais de notaire. Grâce à l’expertise et aux conseils de Cindy, Andréa a ainsi pu faire l’acquisition d’un appartement de 57 m2 dans le neuf.

Avantage Courtage renseigne une femme sur ses capacités d’emprunt et l’accompagne dans son parcours d’accès à la propriété.

Avantage Courtage renseigne une femme sur ses capacités d’emprunt et l’accompagne dans son parcours d’accès à la propriété.

Nicole, professeure percevant un salaire de 2750 € par mois, vit en location avec ses trois enfants. Ne pensant pas pouvoir devenir un jour propriétaire, elle ne se renseigne pas particulièrement sur d’éventuelles possibilités d’emprunt. Dans un cadre privé, elle fait la connaissance de Virginie, mandataire chez Avantage Courtage qui lui propose de faire un point sur sa situation et de calculer ses capacités d’emprunt.

Après avoir étudié le dossier de Nicole, Virginie la met en relation avec un agent immobilier partenaire du réseau Avantage Courtage. Ce dernier trouve rapidement une maison répondant parfaitement aux critères de la jeune femme pour qui la possibilité d’acquérir un bien immobilier n’était même pas envisageable quelques mois auparavant.

Virginie s’occupe alors du dossier de financement de cette résidence principale de 102 m2 et après plusieurs négociations sur le taux, un prêt immobilier de 196 400 € à un taux de 2,10% lui est accordé. En plus de pouvoir devenir propriétaire, Nicole découvre que son remboursement mensuel sera moins élevé que son loyer actuel.

L’étude du dossier de la jeune femme ainsi que la pro-activité et le réseau professionnel de Virginie ont ainsi permis à Nicole de devenir propriétaire.

Avantage Courtage soutient le projet d’une famille dans l’acquisition d’un bien immobilier à première vue inaccessible grâce au prêt à taux zéro.

Clémentine et Raphael, locataires et parents de deux jeunes enfants, souhaitent acquérir un trois pièces pour leur résidence principale dans la ville de leur ancien logement. Cependant, ils sont prêts à s’éloigner si l’éventualité d’acheter un quatre pièces, bien que peu probable à leur yeux étant donné leur budget, se présente. Mais le couple ne trouve aucun bien même dans l’ancien et doit se résigner à envisager un périmètre plus large. Clémentine étant sans emploi, le budget du couple est assez restreint et les possibilités d’emprunt semblent très réduites pour un bien répondant aux différents critères de la famille.

Alors qu’ils se rendent chez Avantage Courtage pour une simple étude de budget, les courtiers Gilles et Laurent se penchent sur leur dossier et étudient l’éventualité d’un prêt à taux zéro. À la suite de leurs recherchent, ils finissent par trouver un quatre pièces dans le budget de Clémentine et Raphael à seulement quelques pas de leur ancien logement. De plus, afin de rester dans le budget du couple, Gilles et Laurent réussissent à négocier une réduction des frais de notaire.

Finalement, la famille a pu bénéficier d’un prêt à taux zéro d’un montant de 100 000€ ainsi que d’un prêt fixe modulable de 150 000€ à un taux de 2,10%, malgré un budget serré et une épargne inexistante, pour un bien répondant plus qu’il n’en fallait à leurs attentes.

« Acquisition d’une résidence principale pour un couple avec trois enfants » Avantage Courtage concrétise le projet de vie d’une famille ayant reçu de nombreux refus de la part des banques

Vivant avec un peu moins de 3500 € par mois, Coline et Alexandre désirent acquérir une maison de 94m2 pour élever leurs trois jeunes enfants. Cependant, pour Coline, cadre de gestion, comme pour son mari Alexandre, agent logistique, ce projet paraît irréalisable.

Le statut de Coline est pourtant stable, avec des revenus de 26 000 € par an et une ancienneté de 9 ans dans son entreprise. Malgré cela, c’est la situation de son mari qui inquiète les banques. Son obtention récente d’un CDD dans une entreprise de logistique après avoir travaillé un an en tant qu’intérimaire laisse présager des revenus incertains, pouvant compromettre le remboursement d’un prêt. Le couple enchaine ainsi les refus de la part des banques qui ne veulent pas risquer un endettement de plus de 33% reposant uniquement sur Coline si le CDD de son mari n’est pas reconduit.

Grâce à son comité d’entreprise, Coline prend contact avec Avantage Courtage et le couple fait la connaissance d’une de leur mandataire, Isabelle. Croyant en leur dossier, Isabelle défend les intérêts des deux parents auprès des banques, car selon elle, il est très probable que le CDD d’Alexandre débouche sur un CDI. En effet, ce dernier est entré dans l’entreprise de logistique grâce à une agence d’intérimaire que la société lui a conseillé de quitter afin de les rejoindre en CDD, preuve de la confiance lui ayant été accordée.

Isabelle met ainsi en avant la promesse de CDI d’Alexandre pouvant lui garantir des revenus stables et réguliers, ainsi que l’apport de 15 000 € mis dans l’opération par le couple. Grâce à ces arguments et à la persévérance d’Isabelle, une banque accorde un prêt de 207 000 € à Coline et Alexandre et toute la famille peut alors s’installer dans cette nouvelle maison et ainsi concrétiser le projet d’une vie.

« Acquisition d’une résidence principale pour une famille »  Avantage Courtage soutient et finalise le projet d’une famille aux revenus modestes

Anaïs et Sofyan désirent faire l’acquisition d’une résidence principale pour accueillir toute leur famille, mais redoutent de ne pas trouver de financement à leur projet. Ils prennent néanmoins rendez-vous avec Vincent, mandataire chez Avantage Courtage afin d’étudier leurs capacités d’emprunt. À la suite de leur simulation,  Vincent se rend compte que le dossier va avoir du mal à passer auprès des banques car l’endettement du couple semble trop élevé. La situation professionnelle un peu précaire d’Anaïs lui garantissant des revenus s’élevant à 15 000€ par an semble compromettre toute possibilité d’emprunt.

Vincent ne lâche cependant pas l’affaire et défend le dossier des deux parents auprès des banques, mettant en avant le profil évolutif de la jeune femme ainsi que les 16 000€ d’apport mis dans l’opération par le couple. Après plusieurs négociations, il arrive finalement à leur obtenir un prêt immobilier PTH de 170 00€ à un taux de 3,05 % pour un appartement de 93 m2.

La détermination de Vincent ainsi que sa confiance dans le projet d’Anaïs et Sofyan ont ainsi permis à la famille de devenir propriétaire, malgré une situation professionnelle qui n’inspire généralement pas la confiance des banques pour un prêt immobilier.

« Acquisition d’un appartement pour un jeune couple » L’accompagnement d’Avantage Courtage dans l’acquisition immobilière de deux salariés en boulangerie dont le dossier avait comptabilisé 7 refus

Valentin et Caroline, jeune couple tous les deux salariés en boulangerie, souhaitent acquérir un appartement dans le but d’en faire leur résidence principale. Bien qu’ayant tous les deux un CDI, ils n’ont pas d’épargne, peu d’apport, et Valentin doit déjà rembourser un prêt consommation de 16 000 €. Au vu de ces éléments, le couple se heurte à sept refus de prêt. De plus, Caroline suit un traitement à base de Levothyrox, ce qui complique encore un peu plus les possibilités d’emprunt.

Caroline et Valentin sont alors mis en relation avec Avantage Courtage et font la connaissance de Mélanie. En étudiant leur dossier, elle remarque que les deux employés gagnent à eux deux un salaire de 2 800 € par mois, ce qui les rend éligibles au prêt à taux zéro. Mélanie demande également un lissage du prêt consommation en cours afin d’éviter un endettement trop élevé, et met en avant le caractère évolutif des deux jeunes clients, qui n’ont pas encore d’ancienneté dans leurs entreprises respectives. Suite aux propositions de Mélanie et à sa persévérance pour finaliser le dossier du couple, une banque accepte finalement de financer Valentin et Caroline.

Ainsi, le couple a pu bénéficier d’un prêt à taux zéro d’un montant de 83 000 € mais également d’un prêt long de 126 000€ à un taux de 1,90% ainsi que d’un lissage du prêt consommation. Caroline et Valentin ont ainsi pu emménager dans leur appartement de 60 m2 quelques mois plus tard.

« Accession à la propriété pour une jeune consultante en période d’essai » Avantage Courtage conseille une jeune femme dans la rédaction de son compromis afin d’obtenir l’accord des banques pour un prêt immobilier.

Anaïs, jeune consultante de 25 ans vivant chez ses parents souhaite faire l’acquisition d’une résidence principale, un appartement de 46 m2. Cependant, sa période d’essai de deux mois vient d’être renouvelée et ni sa banque ni le premier courtier rencontré ne souhaite se positionner tant qu’un CDI n’est pas assuré et validé. Sa demande mise en suspens, Anaïs a peur de perdre le logement et de ne pas pouvoir acheter cette année.

Sur recommandations, Anaïs prend alors contact avec Sylvie, mandataire chez Avantage Courtage. Celle-ci lui explique les conditions de signature d’un compromis afin d’optimiser l’accord d’un prêt, et dans le cas d’Anaïs, l’intérêt de modifier certains points du compromis. Sylvie met ainsi en avant l’importance de reculer la date des conditions suspensives afin de laisser le temps à Anaïs de finir sa période d’essai ce qui permettra de rassurer les banques quant à sa situation professionnelle. L’accompagnement de Sylvie s’est rapidement révélé efficace car la banque a immédiatement accepté un prêt à un taux de 1,70% avec comme condition de déblocage de ce dernier, l’attestation de son employeur.

Devant l’incapacité des banques à se positionner rapidement et à donner une réponse positive concernant son dossier, Caroline commençait à perdre espoir quant à la possibilité d’accéder à la propriété. Les  conseils de Sylvie ont permis de faciliter la rédaction d’un accord avec la banque et de ne pas perdre le logement qu’elle désirait acquérir.

"Rachat d’un bien immobilier à la suite d’un divorce." Avantage Courtage accompagne une mère tout juste divorcée dans le rachat de sa maison.

Christelle, mère de 35 ans, se prépare à divorcer de son mari. Elle souhaite néanmoins garder la maison qu’elle occupait avec lui afin d’y habiter avec ses deux jeunes enfants. Or cette maison, Christelle et son mari n’en étaient pas encore entièrement propriétaires et n’ont remboursé que la moitié du prêt qu’ils avaient contracté. Pour pouvoir y habiter, Christelle doit donc s’acquitter du capital restant dû s’élevant à 111 000€ mais également du rachat de soulte, d’une valeur de 117 000€ ainsi des frais de partage. La jeune femme voit alors mal comment s’en sortir seule, et se sent vite dépassée par la situation.

Lors d’une permanence d’Avantage Courtage sur son lieu de travail, Christelle fait la connaissance de Laure, une de leur mandataires. Après étude de son dossier, Laure rassure la jeune femme et lui explique qu’elle peut faire la demande d’un crédit immobilier afin de financer son rachat de soulte et de finir de rembourser son premier prêt. Le divorce étant une situation déjà assez compliquée, l’accompagnement et l’expertise de Laure ont permis à Christelle de se soulager d’un poids et de se concentrer sur d’autres priorités en toute sérénité.

Laure a ainsi pu lui obtenir un prêt immobilier PTH ainsi qu’un prêt SOULTE pour un montant total de 231 000€ et la jeune femme vit aujourd’hui dans sa maison avec ses enfants, comme elle le souhaitait.

Fermer le menu

Dernière opportunité
pour les investissements
locatifs

Je découvre le dispositif