Investir en Pinel : un placement rentable et performant

Grâce au dispositif Pinel, l’investissement dans l’immobilier locatif permet à de nombreux particuliers de tous horizons de se constituer un patrimoine tout en allégeant leur impôt.

Décryptage d’un mécanisme avantageux.

Les origines du Pinel

La loi Pinel est un dispositif légal qui permet de réduire son impôt en contrepartie d’un
investissement dans l’immobilier locatif. Le bien mis en location pendant 6, 9 ou 12 ans garantit une réduction d’impôts de respectivement 12, 18 ou 21 % du montant investi pour l’achat du bien. 

Créée par la ministre du logement Sylvia Pinel, cette loi ambitionne de soutenir la construction de logements dans les zones tendue où une carence d’appartements à louer est observée. Elle s’applique à tout logement acheté neuf ou en état futur d’achèvement entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2022.

Investir en Pinel : les atouts d’un dispositif accessible au plus grand nombre

  • Premier avantage avec la loi Pinel, le prêt immobilier contracté pour acheter un bien destiné à la location impacte peu les finances du quotidien. En réalité, il s’auto-finance en grande partie via les recettes locatives et l’économie d’impôt réalisée. A condition évidement d’avoir choisi un financement adapté à son budget.
  • Autre atout qui ouvre le dispositif au plus grand nombre : le crédit immobilier peut financer 100 % du prix d’acquisition. Seuls les frais de notaire, réduits sur le neuf à hauteur de 2,5 %, doivent être financés via des fonds propres.
  • Enfin, la stabilité du marché locatif et les garanties de type loyers impayés en font un investissement peu risqué.

La mécanique du prêt et l’amortissement : exemple chiffré

Acheter en Pinel permet de se constituer un patrimoine sans pour autant supporter un effort d’épargne mensuel éprouvant. Démonstration :

Exemple chiffré investissement Pinel

Dans cet exemple, pour le financement sans apport d’un appartement de 2 pièces à hauteur de 224 000 €, la mensualité équivaut à 1 091 € sur 20 ans (avec un taux 1,60 %). Les charges diverses, d’un montant de 130 €, s’ajoutent à l’investissement mensuel. En déduisant les loyers encaissés (560 € par mois) et la réduction d’impôt (location sur 9 ans) de 373 €, l’effort d’épargne mensuel atteint 288 € soit un montant total de 31 104 € sur 9 ans.

Tableau d’amortissement

Tableau d'amortissement 2

Sur le tableau d’amortissement du prêt, il apparaît qu’à l’issue de 9 ans, le capital restant dû s’élève à 131 998,74 €.

Résultat : si, à l’issue des 9 années révolues, le bien est vendu au même prix que lors de l’achat, à savoir 224 000 €, la banque reverse au vendeur un montant de 92 001,26 € (131 998,74 – 224 000). Une fois les dépenses déduites (31 104 €), le gain final  de l’opération s’élève à : 60 897,26 €.

Cependant, il est indispensable de vérifier les autres critères d’éligibilité (plafond de ressources, loyers), ainsi que les contrats permettant de sécuriser totalement l’investissement (gestion, loyers impayés…).

À propos d'Avantage Courtage

  • 2 700 dossiers de prêts immobiliers traités*
  • 350 ventes réalisées en investissement immobilier*
  • 70 mandataires
  • 9 agences en Île-de-France
  • Une antenne à Strasbourg
  • Une antenne à Marseille

*En moyenne par an.

Fermer le menu

Dernière opportunité
pour les investissements
locatifs

Je découvre le dispositif